Hier, demain.

Tu prends ta voiture, ou tout autre chose, comme tes pieds, deux roues, un train, une gare. Je veux dire tu sors de chez toi, pour de bon.

Enfin. Cela fait longtemps que tu n’as pas franchi le périmètre de sécurité autour de ta ville, genre une vingtaine de kilomètres, l’espace du quotidien.

Tu ouvres une voie, une brèche. La route défile, elle s’offre. Tes pensées deviennent libres, libérées. Qu’est ce que ce paysage ? Qu’est ce que ces champs verts, vivants ?  On ne t’avait rien dit. Qu’est-ce que cette brume enveloppante sur toutes les roches, montagnes et collines ?

D’autres voitures sur la route. Où vont ces gens ? La voie s’ouvre. La symphonie déroule.

Qui suis je ? Qu’est-ce qui me fait être là, avoir posé mon habit et mes choses, une lumière, des ombres, ce que je croyais être ? Un seul lieu.

Un peu plus tard l’ami te dit, assis au bord d’une rivière verte : Je réfléchis à être nomade. J’aime le mouvement et cette idée. C’est trop tôt encore mais je vais y réfléchir encore.

La rivière coule, pleine de verts d’eaux, de gris et de transparences. L’enfant a pêché trois truites. C’est beau. Elles ne sont déjà plus en vie dans le seau mais elles marquent une vie vive.

La route ouvre un passage dans ton esprit. Des gouffres, des embolies abyssales. Aller, aller. Le mouvement insolent ne laisse pas de répit à ce que tu as construit.

Pourquoi être là ? Pourquoi pas ailleurs ? Tu n’as plus envie de revenir, c’est comme une douleur. Tu es aimanté dans une profondeur, le double de toi, au centuple.

Tu rentres à contre-coeur, comme subissant, chose que tu hais. La réalité à subir. Celle qui te tire par la veste, sans pitié. Mais une vie de pitiés, tu as déjà tout raté.

La route du retour est fade. Ton envie est derrière toi, forte, prête, la garçe en embuscade. Tout foutre en l’air.

Publicités

2 commentaires to “Hier, demain.”

  1. Partir, partir,, sur les routes encore plus vertes ailleurs que dans cette autre vie.
    Rentrer en désespoir de cause.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :