Archive for mai 17th, 2010

mai 17, 2010

Une photo

Il faudrait que je te mette une photo. Tiens, mais quoi ? Que dirait-elle ? Une photo ne dit rien en elle, c’est toi qui vois. Toi qui vois, toi qui dis, relie, la place quelque part ou pas, dans ta propre vie.

Je te mettrai cette photo, celle des cars qui emmènent des gens qui sont bringuebalés. Un séjour plus où moins long dans un camp où se réfugier et gagner un statut, un droit, une aumône. Puis des papiers, un visa et puis une route.

Une route. D’abord grimper sur le toit ficeler des bagages de guingois. Les cordes, les fermetures éclairs déjà éclatées. Quitter sa zone de  survie, pour en retrouver une autre. Une nouvelle génération dans les bras. Qui un jour ne saura sans doute plus où a commencé son histoire. Ou bien refera le trajet, pour voir.

De gré ou de force l’assemblage se fait par coups de ruptures et de distances jamais égales, jamais justes. L’écorce penche. Autour, un mouvement change tout.  Tout. Toi, tu n’es pas spectateur, ce que tu vois entre directement dans ta matrice et transforme chaque pièce de ton engrenage.

Un mot que j’aime pour le dire :

Traversée.

Publicités
Étiquettes : ,