Partir. Se taire. Laisser la source entre les mains.

.

Laisser faire. Observer. Se taire en écoutant de façon bienveillante. La plupart du temps s’imposer, s’interposer, dire, proposer, ne sert pas tant que cela. Avoir la patience de laisser l’autre, lui faire une place, comme devant une fontaine, creuser ses mains pour faire couler la source.

Balivernes le reste ? Clin d’oeil à un lecteur un peu étranger qui a découvert ce mot, balivernes,  ici. Je me suis aperçue en recevant son commentaire, que certains lisent ma prose sur la messagerie, comme un courriel. Dites vous venez ici voir aussi ? Parce que sinon c’est pas la peine que je refasse les peintures de temps à autre !! Pour moi un blog n’est pas un mail. Traverse la boîte ami, pour entrer chez moi. Y’a de la place. Et toi t’es qui ?

Bon, aussi, faut que je te dise, un de ces quatre tu viendras ici et y’aura rien. Ca n’existera plus. T’inquiète, je serai ailleurs. Je viendrai te dire. Jaime bien partir. Tirer des traits symboliques puis re-puiser ailleurs, refaire son trou et sa bosse. Fée Carabosse.

.

14 commentaires to “Partir. Se taire. Laisser la source entre les mains.”

  1. Faut refaire les murs, comme tu fais, c’est beau.
    Balivernes? rien, n’est balivernes 🙂

  2. Ah, si tu dis toi…
    refaire les murs, alors il faut
    refaire les mots.

  3. moi j’aime bien ta prose quel qu’en soit l’habillage
    c’est vrai que je te reçois par mail…
    à bientôt ici ET ailleurs 😉

  4. Eh belle, bien sûr que je suis, et même je pense à toi souvent, c’est dire…. Tes mots, tes nuages, tes bavardages, tes paysages, tes rires aussi. Tes beaux morceaux de vie. Tu es la, restes-y…. Et je t’embrasse. Signée Marie

    • Voici une journée à marquer d’une pierre blanche et bleue : Marie qui dit. Me v’là sur le carreau. Je suis sans voix. T’as vu je vous ai mis ma photo de face !? Cadeau.
      Merci ça fait plaisir. Marie, la première lectrice ici et qui m’avais écrit « je serai là ». Tu es chez toi.

  5. Et je suis là, de façon un peu discrète, mais là.
    Bien jolie de face aussi.
    A tout bientôt.

  6. Oui, c’est de plus en plus beau. de quoi partir voguer dans le vent, les yeux dans les vagues.
    Je comprends que tu partes quand c’est juste pour toi. (je fais de même régulièrement, quand il est plus juste de partir que de rester.
    des bises

  7. Pour info, la photo de plage est du Pacifique près de San Francisco. Photo d’amie. Lieu où elle m’emmenât et m’emmènera…J’aime d’autant plus….

  8. waouhh ça flash un max ce nouveau red… surtout n’emporte pas ton ordi dans une corrida (moi je n’y vais jamais au fait, j’aime pô).. on ne sait jamais…
    bon pour le reste et plus sérieusement, comme d’hab’ c’est beau ici, tant le contenu que le vase…

  9. Thanks !! La forme c’est aussi le fond, je le pense. Vases communiquants, voilà la vie telle que.

    • Du moment que c’est partir pour le meilleur…Fais ta valise…. 🙂

      C’est très beau le décor là, envie de s’étendre sur la dune…

  10. Et comme je l’ai dit plus haut, c’est une dune (du) Pacifique, alors…
    Merci Hélène, voyageons donc. Le gré de nous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :