Apprendre sans fin

L’expérience japonaise nous apprend beaucoup et va nous apprendre encore plus. C’est une chance, une perche qui vient vers nous.

Emissions pleines d’instructions pour moi, hier matin, sur France Culture. Le Japon futur pays de la décroissance ? Où l’on rappelle que c’est là que sont nées les AMAP, la notion d’adhérer à un producteur local pour y acheter ses légumes et tout ce qui provient d’un travail de la terre à petite échelle et proche de chez soi.

Où l’on redit que tout est possible. Où un écrivain chercheur japonais parlant français mieux qu’un français  -et avec un accent du sud en prime ! – laisse de longs silences pour dire. Et dans ses silences je vois. Et quand il n’y a pas de réponse, il dit qu’il n’a pas de réponse.

Nous apprenons tant de nos erreurs, de nos drames. Planètaires et personnels. Ce sont eux qui nous forgent.

Le monde est en marche depuis toujours. Apprendre est sans fin.

Publicités

4 commentaires to “Apprendre sans fin”

  1. Je suis d’accord avec toi, mais je trouve que le prix payé est injuste.

  2. Hum…Oui. C’est vrai. Mais Je crois qu’il n’y a aucune justice dans ces cas là. Dans les grands moments.
    Des innocents, des victimes, des coupables, des plus ou moins coupables ? Juste ? Pas juste ? Tiens voilà des mots que je n’utilise pas, plus du tout…..
    hum, hum…est-ce du cynisme ou de la relativité. Je dois dire que ce que j’ai vécu loin d’ici a complétement changé mon regard sur les valeurs et mon vocabulaire.

  3. Tu devrais envoyer ton merle faire le tour de France, ou peut être je devrais mieux écouter celui qui garde l’entrée du jardin.
    Oui, c’est une piste pleine de joie, que le japon nous montre le chemin de la décroissance. c’est déjà le geste symbolique de plusieurs éditeurs de jeux en lignes d’en arrêter certains pour ne pas consommer de l’électricité « inutilement »
    Sans doute faut-il que notre survie imminente soit en jeu pour que nous puissions adopter un comportement en rupture, respectueux du système dans lequel nous vivons !
    Ton post me remonte le moral ! Merci

  4. Oui je crois que nous avons besoin de drames pour faire de grands tournants, parfois même sans en être tout à fait acteurs ou conscients. Dans nos vies personnelles comme planétaires. OU alors des crises, oui, des actes posés et tout acte a ses conséquences qu’on ne peut maitriser à grande échelle. Le Monde est si grand et si peuplé et les hommes tendent toujours vers le plus facile à court terme. Une vision, une foi, des convictions pour le long terme,qui rassemblent tout le monde, c’est très difficile. L’homme est paresseux et lâche de nature, le reste est exception et heureusement les exceptions peuvent agir, même si cela met du temps, trop. Qui décide du tempo ? L’agenda du monde est si lourd à porter…Etre ensemble c’est au prix de tous ces drames et de tous les espoirs. Sinon, rien ou QUE la souffrance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :