En sentier

Ce blog est né de deuils à faire. D’intime à tournoyer. De creux à creuser, de bosses à délier.

Il a fait son travail, un sacré bout.

Il doit aller dormir maintenant, digérer et passer. Le sentier a bifurqué.

Publicités

19 commentaires to “En sentier”

  1. Doit-on croire que c’est la fin ?

  2. Ici oui. Ou une jachère, pour que le bénéfice n’aie plus de doute. je prends une valise, je vais voir où elle va. Si j’ai une nouvelle adresse je dirai

  3. c’est bon, ce chemin qui se fait 🙂
    Bonne route ! ( on continue à te trouver ailleurs ?)
    Bises

  4. Tu disparais d’un côté pour surgir ailleurs..on commence à comprendre tes coups de baguettes magiques de fée -cerf-volant:
    tu as posé tes pattes de merlette dans un jardin qui pousse à vue d’œil,
    c’est normal que le faire le vivre ,et le planter prennent un temps la place de l’écrire ,
    respirer c’est le plus important.. et les ciels infinis bercent d’histoires qu’il est superflu de formuler tant elles font corps avec l’intime .
    tu as bien raison de laisser ta plume s’envoler
    la poésie sans mots écrits
    transmission sur le dos du vent,
    Soufflée aux oreilles des nuages..

  5. Un peu tôt pour la migration des hirondelles, mais la première aura la plus jolie place, alors bon vent.
    Ps: de mon côté je scrute les pigeons qui survolent ma boîte à lettres…

  6. Merci mesdames, il y a moins de vent là où je vis, par rapport à avant, alors je me l’invente…Des coups, des coups de vents

  7. Sincèrement, j’apprécie bien ton blog et je continuerai de venir y flaner de temps à autre, pour apprécier un de tes billets, comme on sirote un bon vin qui aurait le goût de ces fruits sauvages qui poussent dans des vergers abandonnés, et qui dégagent des effluves pleins passion et de liberté, à l’image de tes écrits.
    Bises.
    Plein de bonnes choses pour la suite..

  8. Bonne route, alors, en zigue et en vagues 🙂

  9. Oui c’est sûr
    D’abord remettre en ligne des photos et en reprendre, ensuite…

  10. ben zut alors…première fois que je laisse un comm. Et pourtant je venais régulièrement « on the sly » lire et relire. Bonne route future, bonne voie lactée ou chocolatée..

  11. Une page qui se tourne, prémice d’une nouvelle page à écrire
    Très belle nouvelle route ou qu’elle te mène
    A bientot ici ou ailleurs j’espère.
    Bises

  12. Et ce chemin il continue par où?
    Y a t il des traces que l’on peut suivre?

  13. Mesdames je vous laisse des mots sur vos blogs et vous embrasse

  14. J’espère que nos sentiers pourront encore se rencontrer !
    Porte-toi bien !

  15. Les hirondelles chez nous sont menues toutes petiotes, elles se groupent les matins frais sur les antennes de télévision numérique terrestre, donc en français la téennetée, patientent attendent que leur p’tit déj’ sortent du bois, dès qu’il ferait moins froid. :°>

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :